Voyage en Croatie

« Le plus beau voyage, c’est celui qu’on n’a pas encore fait »

Loïck Peyron

Hiver 2015… On a froid, il pleut, le soleil nous manque…

Quoi de mieux pour se réchauffer que de penser aux prochaines vacances d’ été?

Après avoir visité Rhodes et le Portugal en amoureux, nous avons envie de découvrir un nouveau pays…

Notre choix se tourne rapidement vers la Croatie : plusieurs membres de notre entourage s’y sont déjà rendus et sont revenus enchantés de leurs vacances.

Dès que les dates de nos congés sont validées nous prenons nos billets : habitant au bout du monde (Brest !!!) nous optons pour un trajet en train jusqu’à Paris puis un vol Paris-Pula. En s’y prenant un peu en avance (presque 3 mois) nous parvenons à trouver des prix intéressants.

Nous optons pour le vol sec car nous souhaitons dormir chez l’habitant. Nous n’avons pas eu trop de difficultés à trouver un logement: mon beau-frère et ma belle-sœur, habitant près d’Annecy, s’y étant déjà rendus l’année précédente, souhaitent renouveler l’expérience cette année. Ils s’étaient très bien entendus avec les propriétaires. Nous passerons donc une bonne partie de nos vacances avec eux, dans des logements attenants.

Quelques informations pratiques : il n’est pas nécessaire de posséder un passeport pour se rendre en Croatie : une simple carte d’identité valide suffit. Aucun vaccin spécifique n’est requis. Pensez toutefois à vous équiper de répulsifs et autres produits anti-moustiques. Et ne soyez pas surpris de croiser des insectes en tous genres, y compris des petits scorpions ! Concernant la monnaie, les Croates utilisent principalement la kuna, la monnaie locale ; les lieux les plus touristiques acceptent parfois l’euro : nous sommes donc partis avec des liquidités en euros que nous avons converti en kuna sur place.

1er juillet 2016. Nous voilà partis pour dix jours au soleil !

Après presque cinq heures de train, une heure de RER, cinq heures d’attente à l’aéroport et deux heures de vol, nous arrivons à Pula dans la matinée. Nous sommes accueillis par Peter, notre hôte qui a eu la gentillesse de venir nous chercher à l’aéroport. Direction Smoljanci, petit village à trente kilomètres de Pula, dans la région de l’Istrie. C’est là que nous habiterons le temps de nos vacances !

La Croatie est un pays membre de l’Union Européenne depuis 2013. Elle est frontalière avec la Slovénie, le Monténégro, la Serbie, la Hongrie et la Bosnie-Herzégovine. Côté touristes, on y trouve principalement des Slovènes, des Italiens et des Allemands. Nous croisons très peu de français durant notre séjour (ce qui est aussi appréciable !). Mieux vaut donc maîtriser un minimum la langue de Shakespeare pour faciliter les échanges.

Nous choisissons un programme de vacances plutôt reposant: nos journées commencent souvent par une baignade et une séance de bronzette à la plage, puis une visite et une promenade après le repas dans la soirée. 

Les plages sont très belles avec une mer couleur turquoise. Attention par contre à vous protéger les pieds ! Elles sont recouvertes de galets, les « chaussures de plage » sont donc vivement conseillées. La température de l’eau avoisine les vingt-cinq degrés… Autant dire que l’on rentre facilement dans l’eau (encore plus quand on est habitué aux quinze degrés dans le Finistère Nord…) ! Dans l’air, nous avons environ trente degrés tous les jours.

Nous visitons les principales villes autour de Smoljanci tout au long de notre séjour : Rovinj (ville construite autour d’un port, beaucoup de touristes), Pula (et son incontournable amphithéâtre), Bale (beaucoup de caractère !), Porec, Pazin, Fazana… Beaucoup de choses à voir !

Nous en profitons pour multiplier les activités : balade en bateau près de Rovinj, sortie Buggy à Fazana, visite de diverses grottes, tyrolienne à Pazin… Nous assistons même par hasard à la finale du championnat du monde de Beach-Volley à Porec !

L’une des journées les plus marquantes est celle passée au Parc National de Plitvice, la visite que nous voulions absolument faire en venant en Croatie. Il nous faudra trois heures de route pour nous y rendre mais les lacs le méritent ! Cela nous permet aussi de nous rendre compte de la diversité des paysages de L’Istrie et de son histoire : nous passons par des petits villages de montagne où nous voyons des maisons abandonnées et criblées de balles, nous rappelant que le temps de la guerre n’est pas si loin… Nous apercevons également des panneaux nous indiquant la présence de mines ; en effet, en Croatie il existe beaucoup de terrains minés depuis la fin de la guerre de Croatie en 1995. Il est donc vivement recommandé de s’accompagner d’un guide pour pratiquer ou la randonnée et/ou de suivre scrupuleusement les sentiers indiqués !

Après trois heures de trajet, nous voici donc arrivés au Parc National. Que de monde !!! Beaucoup de touristes affluent pour venir visiter ce parc inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Et l’on comprend vite pourquoi : une succession de 16 lacs et 92 cascades, on ne voit pas ça tous les jours !

L’eau est limpide, turquoise, très propre. On longe les lacs par des petits sentiers très bien aménagés. Il y a plusieurs parcours au choix : simple balade ou grande randonnée, allant d’une durée de deux à huit heures. Nos optons pour le circuit durant trois-quatre heures. Une partie du circuit se fait en bateau et la fin se termine en petit train. Il y a même des hôtels dans le parc pour ceux qui veulent y passer plus de temps ! Il est également possible de se restaurer sur place.

En parlant de se restaurer… La gastronomie !!! 😉 Pour une gourmande comme moi, cela me paraît indispensable de ne pas l’évoquer… La nourriture croate est relativement variée du fait de ses origines : pendant plusieurs siècles la côte a appartenu à Venise, une partie du pays à l’empire Austro-Hongrois et une autre à l’Empire Ottoman. Nous trouvons donc beaucoup de plats de pâtes, de pizzerias… Les spécialités de l’Istrie sont la charcuterie, la truffe (dans un plat de pâtes, délicieux !! On goûte même un sorbet à la truffe … Très original !), le fromage de brebis. Le poisson et la viande coûtent un peu plus cher. Dans les desserts nous retrouvons de la figue et du miel. 

Je vous conseille vivement la Croatie pour vos futures vacances : les Croates sont de manière générale gentils, accueillants, il y a beaucoup de choses à voir, les paysages sont très divers (pour notre part nous ne sommes restés qu’en Istrie), la météo est belle…

Que demander de plus ?

Et vous, quelles sont vos destinations favorites? Vos envies, vos projets, vos rêves?

Audrey

2 Responses

  1. Leslie
    Répondre
    21 août 2017 at 3:26

    Ça a l’air d’être un pays vraiment très joli. Honnêtement, je ne l’imaginais pas comme ça, c’est plutôt une découverte de ma part. Après avoir vu vos photos, ça me donne envie de découvrir ce pays.

    • admin_coconut
      Répondre
      29 août 2017 at 12:14

      Franchement si vous avez l’occasion d’y aller, foncez!! 😉

Leave A Reply

* All fields are required