Le « grand » départ… Et les premières impressions à l’arrivée !

Mardi 12 septembre 2017

Voilà, on y est… C’est le jour du départ ! Les jours derniers on a enchaîné les goûters, apéros, repas entre proches pour prendre le temps de dire au revoir à tout le monde, mais on ne réalise jamais totalement tant qu’on y est pas !

Un peu d’anxiété depuis quelques jours en raison de la grève nationale prévue aujourd’hui… On a peur que notre vol soit retardé ou pire, annulé ! On avait prévu un laps de 6h entre les deux vols (Brest/Paris ; Paris/Saint-Denis) pour assurer le coup.

Avant de partir à l’aéroport, on apprend que notre vol est retardé de 45 minutes. Puis en attendant l’embarquement, il est repoussé encore à trois reprises. On décolle finalement vers 13h30, ce qui nous laisse largement le temps d’arriver à Paris par la suite. Atterrissage et décollage à Orly, direction… Saint-Denis !!! C’est notre premier vol dans un « gros » avion, c’est le pied ! C’est de plus le premier vol opéré par l’appareil, un A350 de French Blue. Contrairement à ce qu’on avait pu lire sur les forums, on apprécie bien notre vol. On a de la place pour allonger les jambes (on n’est pas non plus très grands tous les deux…), un écran devant chaque siège, et un kit est distribué à chaque voyageur comprenant un plaid, une paire de chaussettes épaisses, des écouteurs et un masque de nuit. On avait sélectionné l’option « repas » avec notre vol (chez French Blue les différentes prestations sont en option) et c’est très satisfaisant ! Les hôtesses sont aussi très aimables. On atterrit à 7h30 heure locale à la Run… L’aventure commence ! 😉

Mercredi 13 septembre

La piste longe l’Océan, on en prend déjà plein les yeux. En sortant de l’aéroport, je crois que la première chose qui me frappe est la chaleur. Il n’est que 8 heures du matin, c’est encore l’hiver ici, les oiseaux chantent et le pull est déjà superflu… Les palmiers et le relief sont les deux choses que je remarque ensuite: ça y est, on est bien arrivés !

On décide de louer une voiture directement à l’aéroport pour faire nos premiers déplacements sur l’île, c’est pas très bon marché mais ça dépanne bien pour quelques jours. La caution de 900 euros (sur la CB !) met quand même un peu la pression… Direction Saint-Gilles les Bains, sur la côte ouest, où Arnaud a programmé la veille (avant de rentrer dans l’avion à Paris!) une visite pour un appartement situé au-dessus du centre-ville.

On parcourt la route du littoral, qui longe la côte. La radio crache des chansons créoles, les palmiers s’enchainent, on rit comme des idiots ! 😉

Nous arrivons à notre rendez-vous, la visite se passe bien et la propriétaire accepte de nous faire signer le bail de suite. On est trop contents d’avoir trouvé un logement aussi rapidement, parce qu’au début c’était pas gagné ! Le reste de la journée est consacré à pas mal d’administratif pour notre logement. On fait une petite coupure en début d’après-midi pour aller manger une daurade dans un petit restaurant au bord de l’eau à la plage des Roches Noires… On se régale ! On rejoint la commune de Piton Saint-Leu le soir, où on loge dans un AirBnb pour la semaine.

Jeudi 14 septembre

On doit en priorité trouver un médecin pour Arnaud, qui n’ose plus rien avaler tant il a mal à la gorge… On en contacte un (merci Google), mais on se perd avec le GPS (je ne suis pas toujours la meilleure co-pilote qui soit !) et on se retrouve derrière un tracteur en plein milieu des champs de canne à sucre ! C’est impressionnant et complètement dépaysant… On finit par trouver le cabinet, Arnaud se fait prescrire un traitement.

On file ensuite faire nos premières courses (au Leclerc s’il vous plaît, ça fait loin depuis Landerneau Edouard !!! 😉 ). Arnaud est soulagé: le fromage n’est finalement pas beaucoup plus cher qu’en métropole! Les produits de beauté sont par contre à des prix exorbitants (10 euros l’eau micellaire par exemple…). On est assez impressionnés par les gros bidons de riz qu’on peut y trouver, et le rayon de rhum très bien rempli ! Les fruits nous font rêver… ils sont locaux et à bas prix ! 1,70 euro l’ananas c’est pas mal hein? 🙂

Le soir on assiste au coucher de soleil sur une plage de sable de noir à Saint-Leu, et on file boire notre premier apéro: bière locale et punch coco ! On finit la soirée à l’Auberge du Relais, petit restaurant typique tenu par un créole qui nous a bien fait rire. Cari Poulet et Boukané Ti Jacques, on se régale !

Vendredi 15 septembre

On est très agréablement surpris par la gentillesse des Réunionnais. On nous en avait beaucoup parlé mais on ne pensait pas qu’ils seraient aussi accueillants, c’est vraiment très agréable. Les automobilistes sont aussi très cordiaux sur la route ! Moi qui ai tendance à m’énerver très vite en voiture habituellement je crois qu’ici je vais me détendre… ^^

Arnaud reprend le travail aujourd’hui, il travaillera à domicile cette année. Après sa journée on file acheter des casques de moto, et on se promène à Boucan-Canot une fois le soleil couché. Pas mal de monde, un petit concert en bord de mer, décidément très agréable ! On ne traîne pas trop le soir parce que le réveil sonne à 5h50 le lendemain…

Mais pourquoi si tôt ?! Article à venir prochainement ! Le samedi sera très… humide !

A très vite,

Audrey

 

2 Responses

  1. Morgane
    Répondre
    17 septembre 2017 at 11:05

    Génial de te lire ! Je sens que cette année va être l’une des plus belles années de votre vie! Très heureuse de voir que vous profitez déjà très bien de votre nouvel environnement ! Take care! 😘

    • admin_coconut
      Répondre
      19 septembre 2017 at 8:58

      Merci sœurette ! Gros bisous 😘

Leave A Reply

* All fields are required